Bien-être mental au travail : que pouvez-vous faire en tant que travailleur ?

Vous n’êtes pas heureux au travail ? En vous penchant sur votre comportement inconscient, vous pouvez améliorer votre bien-être mental au travail.

Bright Plus

Temps de lecture min. 4

Burn-out vs. bore-out: effort zone vs. comfortzone

Quand vous n’êtes pas heureux au travail, changer d’emploi s’avère parfois être la seule option. Cependant, votre bien-être mental au travail ne dépend pas que de votre environnement de travail ; la façon dont vous abordez – souvent inconsciemment – les choses joue aussi un rôle. C’est une bonne nouvelle, dans la mesure où cela signifie que votre bien-être au travail est en partie entre vos mains. Ces quelques conseils et éclairages vous aideront peut-être à vous sentir plus heureux au travail. Et si vous ne remarquez aucune amélioration, rien ne vous empêche de vous mettre en quête d’un nouveau défi.

La pensée positive porte vraiment ses fruits

Vous en connaissez très certainement : ces personnes qui sont toujours joyeuses et optimistes et pour qui tout semble aller « comme sur des roulettes ». Cela n’a rien d’un hasard, car les gens qui se focalisent sur le positif réussissent généralement mieux dans la vie. Ils croient en eux et grâce à leur mentalité positive, ils suscitent aussi des réactions plus positives.

Vous voyez surtout les inconvénients de votre métier ? Essayez d’aborder les choses sous l’angle opposé. Demandez-vous par exemple quels sont les aspects positifs de votre métier, de votre lieu de travail et de vos collègues et ce que vous pouvez faire pour rendre votre travail encore plus agréable. Il y a fort à parier que votre optimisme sera contagieux et qu’il créera une ambiance positive au travail ?

Attaquez-vous aux causes du stress

Rester longtemps sous tension n’a pas que des conséquences mentales ; le stress a aussi des répercussions sur le plan physique (maux de tête, maux de dos, insomnie, etc.). Après quelque temps, vous vous retrouvez dans un cercle vicieux de mal-être physique et mental.

Il y a donc lieu d’identifier les causes de votre stress – peur de perdre votre emploi, pression trop importante, conflit avec un collègue – et d’y remédier. Votre crainte d’être licencié est peut-être infondée, un entretien avec votre manager pourrait réduire quelque peu la pression et il se peut que vous trouviez un terrain d’entente avec votre collègue.

Identifiez ce qui vous donne de l’énergie

Sachez aussi reconnaître ce en quoi vous êtes doué et ce qui vous procure de l’énergie, et intégrez un maximum ces aspects dans votre travail. Assumez une tâche que vous aimez faire ou accomplissez les missions de manière à en tirer davantage de plaisir. Par exemple, si vous aimez être en contact avec des gens, décrochez le téléphone pour fixer des rendez-vous. Ou si vous avez le sens développé du commerce, pourquoi ne pas donner de temps en temps un coup de main à vos collègues de la vente ? Libérez aussi du temps pour les choses qui vous donnent de l’énergie en dehors de votre travail : allez faire une petite heure de sport pendant la pause de midi, donnez rendez-vous à des amis après le travail ou adonnez-vous à un loisir créatif.

Cherchez un sens à votre travail

Bien entendu, nous travaillons tous pour pouvoir payer nos factures, mais c’est bien connu : l’argent ne fait pas le bonheur. Pour vous sentir heureux au travail, il importe que vous ayez le sentiment de faire quelque chose qui a du sens, de contribuer à un but, de faire partie d’une équipe.

En tant que réceptionniste, par exemple, vous faites plus que simplement accueillir les gens et leur servir du café, vous êtes aussi le visage, la voix, le premier point de contact de l’organisation et vous jouez ainsi un rôle crucial dans l’image qu’a le client de l’entreprise.

Bref, essayez de porter un autre regard sur votre métier et d’identifier les aspects qui vous procurent satisfaction ou qui vous permettent de vous épanouir et d’apprendre.

Petits efforts, grand impact

Modifier son comportement inconscient ne se fait pas du jour au lendemain. Ces petits efforts peuvent néanmoins faire une grande différence à court terme.

  • L’humour fonctionne toujours
    L’humour est un moyen de relativiser ou regarder autrement les choses et d’éliminer le stress. Vous êtes confronté à une situation stressante ? Essayez de voir le comique des choses et relativisez la situation avec une petite blague. Vos collègues sauront sans aucun doute apprécier.
  • Demandez un feedback
    Votre attitude positive et découvrir comment améliorer encore vos performances ? Demandez spontanément un feed-back à vos collègues ou à votre patron. C’est l’occasion d’en apprendre sur vous-même et de montrer que vous êtes ouvert à la critique constructive.
  • Apprenez
    Travailler sur soi procure un sentiment de bien-être. Considérez dès lors votre métier comme un moyen d’approfondir vos connaissances, que ce soit via des formations, en apprenant des autres ou en testant des choses par vous-même.